Un Carême avec le Pape François - 5

par Philippe Boudet, diacre

6423761-29945769.jpg

Pour finir notre parcours, voici un poème/prière cité par le Pape ; son auteur est, semble-t-il, un comédien Cubain, Alexis Valdès.

 

 Espérance

 

« Quand la tempête sera passée

Les routes apprivoisées

Nous serons les survivants

D’un naufrage collectif.

Avec le cœur en sanglots

Et une destinée de grâces

Nous serons heureux

Simplement d’être en vie.

Et nous serrerons dans les bras

Le premier étranger

Et nous remercierons le sort

D’avoir gardé un ami.

Et puis nous rappellerons

Tout ce que nous avons perdu

Et nous apprendrons enfin

Tout ce que nous n’avions pas appris.

Nous n’envierons plus

Car nous aurons souffert

Et l’oisiveté, nous ne l’aurons plus,

Mais bien la compassion.

Le bien commun aura plus de valeur

Que tout ce que nous avons obtenu

Nous serons plus généreux

Et tellement plus engagés.

Nous comprendrons la fragilité

D’être vivants.

Nous exsuderons l’empathie

Pour celui qui est resté et celui qui est parti.

Le vieil homme nous manquera

Qui mendiait une pièce sur le marché

Dont le nom restera un mystère

 Et qui toujours était à tes côtés.

Et peut-être que le vieillard miséreux

Etait ton Dieu dissimulé.

Jamais tu n’as demandé son nom

Tant tu étais pressé.

Et tout deviendra miracle

Et tout deviendra héritage

Et la vie sera respectée,

La vie que nous avons gagnée.

Quand la tempête sera passée,

Je Te demande, Dieu, du fond de la honte

Que tu nous rendes meilleurs,

Ainsi que tu nous as rêvés. »

 

 

***

 

 

« Lorsque tu sentiras le déclic,

arrête-toi et prie. Lis l’Evangile,

crée un espace en toi pour écouter.

Ouvre-toi….décentre…transcende.

 

Et ensuite, agis. Appelle, rends visite,

offre tes services. Dis que tu n’as pas la

moindre idée de ce qu’ils font,

mais que tu peux peut-être les aider.

Dis que tu aimerais faire partie d’un monde nouveau,

et que tu penses que c’est un bon point de départ. »

 

François